Fraction nuageuse

En plus de leur rôle de générateurs de pluie et de neige dans le cycle de l'eau de la Terre, les nuages jouent un rôle majeur dans le budget énergétique de la Terre (l'énergie qui entre et sort du système climatique). Les nuages peuvent avoir une influence de réchauffement ou de refroidissement en fonction de leur altitude, de leur type, et du moment où ils se forment. Les nuages reflètent la lumière du soleil vers l'espace, ce qui provoque un refroidissement. Mais ils peuvent aussi absorber la chaleur qui se dégage de la surface de la Terre, l'empêchant de s'échapper librement dans l'espace. Une des plus grandes sources d'incertitude dans les modèles informatiques qui prédisent le climat futur est comment les nuages influent sur le système climatique et comment leur rôle pourrait changer à mesure que le climat se réchauffe.

Ces cartes montrent quelle fraction d'une zone était nuageuse en moyenne chaque mois. Les mesures ont été recueillies par le spectroradiomètre imageur à résolution modérée (MODIS) du satellite Terra de la NASA. Les couleurs vont du bleu (pas de nuages) au blanc (totalement opaque). Comme un appareil photo numérique, MODIS recueille l'information dans des points rectangulaires ou pixels. La fraction nuageuse est la partie de chaque pixel qui est couverte par les nuages. Les couleurs vont du bleu (pas de nuages) au blanc (totalement opaque).

De mois en mois, une bande de nuages ceinture l'équateur. Cette bande de nuages persistants est appelée la zone de convergence intertropicale, l'endroit où les alizés dans les hémisphères Nord et Sud se rencontrent. La réunion des vents pousse l'air humide et chaud vers le haut dans l'atmosphère. L'air se dilate et se refroidit, la vapeur d'eau se condense dans les nuages et il pleut. La bande de nuages se déplace légèrement au nord et au sud de l'équateur avec les saisons. Dans les pays tropicaux, ce déplacement de la zone de convergence intertropicale est ce qui provoque les saisons sèches et pluvieuses.

Un autre lieu fréquemment nuageux est de l'océan Austral. Bien qu'il n'y ait pas autant d'évaporation dans les hautes latitudes que sous les tropiques, l'air est froid. Plus l'air est froid, plus la vapeur d'eau dans l'air se condense facilement dans les nuages.

Texte original en anglais par la NASA, traduction par Météo Lobbes
© Earth Observatory, NASA
Documents utilisés avec l'autorisation de la NASA