Feux

Sur Terre, il y a toujours quelque chose qui brûle. Les feux de forêt sont allumés par la foudre ou accidentellement par des personnes, et les gens utilisent des incendies contrôlés pour gérer les terres agricoles et des pâturages et faire disparaître la végétation naturelle pour les terres agricoles. Les incendies peuvent générer de grandes quantités de pollution par la fumée, dégager des gaz à effet de serre, et dégrader involontairement les écosystèmes. Mais les feux peuvent également faire disparaître les broussailles mortes et mourantes, ce qui peut aider à restaurer un écosystème en bonne santé. Dans de nombreux écosystèmes, y compris les forêts boréales et les prairies, les plantes ont co-évolué avec le feu et nécessitent un brûlage périodique pour se reproduire.

Les cartes des incendies montrent les emplacements des feux qui brûlent activement à travers le monde sur une base mensuelle, sur la base des observations du spectroradiomètre imageur à résolution modérée (MODIS) du satellite Terra de la NASA. Les couleurs sont basées sur un comptage du nombre (et non de la taille) des feux observés dans une zone de 1000 kilomètres carrés. Les pixels blancs montrent la partie haute du comptage : jusqu'à 100 incendies dans une zone de 1000 kilomètres carrés par jour. Les pixels jaunes indiquent jusqu'à 10 feux, la couleur orange jusqu'à 5 feux et les zones rouges jusqu'à 1 feu par jour.

Quelques-unes des tendances mondiales qui apparaissent dans les cartes des incendies au fil du temps sont le résultat de cycles naturels de précipitations, de sécheresse et de foudre. Par exemple, les incendies d'origine naturelle sont communs dans les forêts boréales du Canada à l'été. Dans d'autres parties du monde, les tendances sont le résultat de l'activité humaine. Par exemple, les feux intenses au cœur de l'Amérique du Sud à partir de Août-Octobre sont le résultat de déclenchements par intervention humaine, à la fois les incendies intentionnels et accidentels, dans la forêt amazonienne et du Cerrado (une prairie / écosystème de savane) au sud. Dans toute l'Afrique, une bande de brûlage agricole généralisé balaie le continent du nord au sud alors que la saison sèche progresse chaque année. Le brûlage agricole se produit en fin d'hiver et au printemps au début de chaque année à travers l'Asie du Sud.

Texte original en anglais par la NASA, traduction par Météo Lobbes
© Earth Observatory, NASA
Documents utilisés avec l'autorisation de la NASA